Paris Match

<p>Dans les archives de Match</p> - En 1989, une escapade aux Antilles avec Nathalie Baye

logo de Paris Match Paris Match 04/12/2019 23:30:00 Paris Match

En décembre 1989, Match retrouve Nathalie Baye aux Antilles. Ce sont les premières vacances de l'actrice depuis un an. « Coup sur coup, j'ai enchaîné trois films. N'arrêtant l'un que pour commencer l'autre. Aussi, ai-je décidé maintenant de récupérer ». Pour cela, écrit Henry Jean Servat, elle a « plongé dans l'eau de mer couleur d'émeraude des Caraïbes où elle a jeté l'ancre ». Pour notre photographe Jean-Claude Deutsch, elle pose devant la mer dans un hamac, ou prend la barre d'un cabin-cruiser au large de Saint-Martin.

Mais ces vacances sont surtout l'occasion pour Nathalie Baye de s'accorder du temps avec sa fille. Elle est venue avec Laura, sans nounou, afin de pouvoir s'en occuper. « Nous avions été séparées trop longtemps. Laura est un ange de gentillesse. C'est une enfant très drôle et très forte ».

« J'ai essuyé plus d'une tempête dans ma vie. Maintenant, je vogue sur une mer calmée », confie-t-elle également, même si elle ne veut plus s'attarder sur son histoire avec Johnny. « Nous avons vécu une très belle passion. Belle et bien terminée. Chacun mène son existence à sa guise. Nous nous revoyons. Nous nous téléphonons. Pour Laura. Même si j'éprouve toujours une grande tendresse pour lui, je ne suis plus amoureuse de Johnny. Qu'on cesse donc de m'aborder avec des histoires anciennes. J'ai eu depuis, et j'aurai encore, d'autres coups de foudre et de coeur. »

Voici le reportage consacré à Nathalie Baye aux Antilles,, publié dans Paris Match en 1989.

DécouvrezRétro Match, l'actualité à travers les archives de Match...

Paris Match n°2115, 7 décembre 1989

Nathalie Baye : "J'ai essuyé les tempêtes. Aujourd'hui, je vogue sur une mer calmée."

par Henry-Jean Servat, photos Jean-Claude Deutsch

Invitée du troisième Festival du cinéma francophone, Nathalie Baye vient de passer une semaine dans la petite île moitié française, moitié hollandaise de Saint-Martin. Ses premières vacances depuis un an.

Les vacances, elle avait presque fini par en oublier le goût. Les dernières qu'elle ait connues remontaient à près d'un an, en sa maison de campagne, dans la Creuse. Depuis, sans un jour de relâche, Nathalie Baye n'avait cessé de ramer à la façon d'un vieux loup de mer. « Coup sur coup, j'ai enchaîné trois films. N'arrêtant l'un que pour commencer l'autre. Aussi, ai-je décidé maintenant de récupérer. »

Pour cela, elle a plongé dans l'eau de mer couleur d'émeraude des Caraïbes où elle a jeté l'ancre, invitée du Festival du cinéma francophone. Elle avait été, il y a deux ans, la présidente du jury, en Martinique, où elle s'était gagné le surnom pirate de « Baïonnette ». Parce qu'elle avait choisi de délibérer avec rigueur et d'exiger que les projections fussent ouvertes aux habitants de Fort-de-France.

« J'avais gardé ce séjour en bonne place dans ma mémoire. Aussi ai-je accepté de revenir me tremper ici, en emmenant Laura, cette fois sans sa nounou, afin de pouvoir m'en occuper. Nous avions été séparées trop longtemps. Laura est un ange de gentillesse. C'est une enfant très drôle et très forte, qui sait ce qu'elle veut et qui, fût-elle en vacances, n'oublie ni les heures de sieste, ni ses leçons de lecture. »

"

Laura est un ange de gentillesse

"

Sur fond de bougainvillées et d'hibiscus, Nathalie ne se repose pas pour autant sur ses lauriers. « Dans ce métier, je n'ignore pas que rien n'est jamais totalement acquis et qu'il faut constamment prouver ce dont on est capable ». En dix mois, la comédienne a ainsi tourné trois films. Un américain, «A man on his side », de Bobby Roth, avec Peter Coyote. Et deux d'actrices devenues réalisatrices : « Chasseurs d'étoiles », de Nicole Garcia, et « La Baule, les pins », de Diane Kurys. Qui sortiront à la mi-février. Et en lesquels elle montrera qu'elle n'éclaircit plus sa chevelure et qu'elle a changé sa coiffure, ce qui lui donne un teint et un port de reine d'Espagne au temps des flibustiers. « J'ai essuyé plus d'une tempête dans ma vie. Maintenant, je vogue sur une mer calmée. »

Nathalie a décidé, une bonne fois pour toutes, de ne plus parler de sa vie agitée avec Johnny Hallyday. « Nous avons vécu une très belle passion. Belle et bien terminée. Chacun mène son existence à sa guise. Nous nous revoyons. Nous nous téléphonons. Pour Laura. Même si j'éprouve toujours une grande tendresse pour lui, je ne suis plus amoureuse de Johnny. Qu'on cesse donc de m'aborder avec des histoires anciennes. J'ai eu depuis, et j'aurai encore, d'autres coups de foudre et de coeur. » Ceux d'une sirène aux reflets de nacre.

5. joulukuuta 2019 1:30:00 Categories: Liverpool Echo Paris Match

ShareButton
ShareButton
ShareButton
  • RSS
Suomi sisu kantaa
NorpaNet Beta 1.1.0.41819 - Firebird 3.0 WI-V6.3.4.32939

TetraSys Oy.

TetraSys Oy.