Télé Loisirs

Jamel Debbouze, Marine Lorphelin, Thomas Pesquet... Le casting XXL des ambassadeurs de la Flamme Olympique de Paris 2024

logo de Télé Loisirs Télé Loisirs 23.06.2023 17:54:44 Walid Kachour
Jeux olympiques Paris 2024 dans l'actualité - Télé-Loisirs

C'était l'évènement sportif attendu de ce début d'été 2023. Après des jours d'attente et de tractations, le parcours de la flamme olympique a enfin été dévoilé, "en Sorbonne" dans le grand amphithéâtre de la célèbre faculté. Un lieu chargé d'histoire, puisque c'est à cet endroit même qu'a été actée la renaissance des Jeux Olympiques par le baron Pierre de Coubertin en juin 1894. Présentée par la journaliste Gaëlle Millon, passée notamment par la chaîne L'Équipe, la présentation a successivement accueilli les différents acteurs de Paris 2024, du président du Comité d'Organisation Tony Estanguet à la maire de Paris Anne Hidalgo, en passant par différentes personnalités à qui différents rôles ont été attribués.

Le parcours de la torche va durer officiellement 68 jours, du 8 mai au 26 juillet 2024. Même si c'est officiellement le 16 avril que va démarrer la grande procession de la relique olympique. C'est à cette date qu'aura lieu le démarrage du relais de la flamme, à Olympie en Grèce, berceau des Jeux Antiques. Et ce n'est donc que le 8 mai qu'elle arrivera en bateau, à Marseille, avant de s'installer en métropole. Du 8 au 17 juin 2024, les territoires d'Outre-Mer seront mis à l'honneur, avec le "Relais des Océans", qui partira depuis Brest. Point de départ d'une traversée de l'Atlantique avec la Guadeloupe et Pointe-à-Pitre comme ville d'entrée dans les territoires ultra-marins. Et pour ce faire, c'est le skipper Armel Le Cleac'h qui dirigera la traversée en compagnie de son co-skipper Sébastien Josse. Le binôme doit ensuite sélectionner cinq athlètes dont l'identité est encore méconnue. "Je veux juste qu'ils aient le pied marin" a plaisanté devant l'assemblée le Breton, qui veillera à ce que la flamme ne s'éteigne pas en milieu auqatique. "On va la mettre à l'intérieur de l'embarcation, dans une lanterne pour la ramener en bon état jusqu'en Guadeloupe". Il aurait pu prendre Florent et Laure Manaudou, champions olympiques de natation, assez à l'aise avec l'eau. Le frère et la soeur ont été choisis par le comité d'organisation pour être les "capitaines de relais de la flamme". Et pour compléter le duo, les athlètes paralympiques Mona Francis et Dimitri Pavadé, respectivement championne d'Europe de paratriathlon, Mona Francis, et vice-champion paralympique de saut en longueur à Tokyo en 2021.

Dans ces premiers Jeux de la parité hommes-femmes de l'histoire, l'organisation a beaucoup communiqué sur sa volonté d'inclusion et d'ouverture "que ce soit pour les amoureux de sport ou ceux qui s'y intéressent une fois tous les quatre ans", comme l'avait rappelé en préambule Tony Estanguet. C'est dans cette optique qu'un quatuor connu du grand public a été choisi en qualité d'ambassadeurs relais. Le parcours de la flamme entend, selon Estanguet, lui-même triple champion olympique en canoe-représenter le "génie français". Elle ira à la rencontre des artisans et des ingénieurs. D'où le choix de personnalités qui brillent dans des milieux différents, avec un certain talent. L'astronaute Thomas Pesquet, l'humoriste Jamel Debbouze, l'ancienne Miss France Marine Lorphelin et le chef cuisinier Thierry Marx sont donc les heureux, et seuls les trois premiers étaient présents pour livrer leurs premières réactions.

Avec sa gouaille et son aisance scénique habituelle, c'est bien Jamel Debbouze qui a réveillé le parterre d'officiels et de journalistes présents dans le Quartier Latin. "Merci à Paris 2024 de m'avoir choisi car sans lui, je n'aurais jamais pu espérer m'asseoir sur les bancs de la Sorbonne" déclenchant l'hilarité générale. Celui qui a perdu l'usage d'un bras durant sa jeunesse a également fait référence à son handicap avec légèreté au moment de prendre la parole : "Le monsieur a côté de moi m'a demandé de faire la promotion des Jeux Paralympiques, je ne sais pas comment le prendre". Et une fois le second degré passé, le natif du 10e arrondissement a rappelé à quel point il était "heureux, ému et flatté" de pouvoir participer à un tel évènement pour "le plus beau pays du monde". Reconvertie médecin généraliste en Nouvelle-Calédonie, l'ex Miss-France Marine Lorphelin a rappelé sa joie de voir les Jeux s'ouvrir autant aux territoires d'Outre-Mer, avec les épreuves de surf qui se tiendront à Tahiti, même si elle a exprimé un petit regret de ne pas avoir vu son nouveau territoire d'adoption retenu pour l'évènement. Originaire de Rouen, Thomas Pesquet a hâte de voir la flamme passer dans son fief le 5 juillet. "J'ai eu la chance de voir la Terre de haut. La France est un pays monde. Ce moment de la flamme sera l'occasion de rassembler des énergies collectives. Ça changera des moments de solitude d'astronaute" a rappelé celui qui a fait de l'espace son terrain de jeu. Le parcours de la torche passera deux fois à Paris, le 14 et le 15 juillet, puis le 26 juillet, jour du début des hostilités.

vendredi 23 juin 2023 20:54:44 Categories: Télé Loisirs

ShareButton
ShareButton
ShareButton
  • RSS

Suomi sisu kantaa
NorpaNet Beta 1.1.0.18818 - Firebird 5.0 Initial LI-T6.3.0.40

TetraSys Oy.

TetraSys Oy.