RMC Sport

Droits TV Ligue 1: la lettre de Canal+ à la LFP pour mettre la pression, "en transparence avec BeIN"

logo de RMC Sport RMC Sport 14/01/2021 22:26:18 Julien Absalon avec Daniel Riolo

DOCUMENT RMC SPORT - Dans une lettre adressée à la Ligue de football professionnel (LFP) que RMC Sport s'est procurée, Canal+ estime être en droit de demander la résiliation de son lot numéro 3 des droits TV de la Ligue 1. La chaîne cryptée considère aussi que ce lot doit être remis en jeu dans le nouvel appel d'offres qu'il réclame.

Maxime Saada, patron de Canal+ © ICON SportMaxime Saada, patron de Canal+

Le ton est ferme et assuré. RMC Sport s'est procuré une lettre de trois pages envoyée mercredi 13 janvier par Maxime Saada, président du directoire de Canal+, à Vincent Labrune, président de la Ligue de football professionnel. Elle porte sur le bras de fer autour des droits TV de la Ligue 1. Deux points majeurs sont abordés. Le premier étant que la chaîne estime avoir le droit de vouloir rendre le lot numéro 3, celui qui lui permet de diffuser les matchs du samedi 21h et du dimanche 17h. Le deuxième porte sur l'obligation, toujours selon Canal, de réaliser un nouvel appel d'offres incluant ce lot numéro 3. 

Ce courrier est le deuxième envoyé depuis le début de la semaine à la LFP. Dans le premier, celui cité par Maxime Saada dans son interview remarquée au Figaro, Canal+ avait demandé d'organiser une réunion "en urgence" pour discuter de la résiliation de son contrat. Le 12 janvier, la LFP avait alors fourni une réponse qui n'a manifestement pas satisfait le diffuseur.

Canal s'appuie sur le Code du sport

Concernant sa demande de résiliation du contrat lié au lot 3, Canal+ assure que sa démarche est réalisée "en parfaite transparence" avec beIN Sports, qui lui sous-licencie les deux matchs en question. Il est d'ailleurs précisé que le président de la filiale française du groupe qatari, Yousef Al Obaidli, se trouve en copie de cette missive et de la précédente.

Sur l'appel d'offres réclamé pour réattribuer les droits, plusieurs arguments sont présentés à la Ligue pour démontrer que des négociations gré à gré seraient impossibles. En s'appuyant notamment sur une décision rendue en 2014, Canal+ affirme que la législation lui donne raison: "En droit, le Code du sport ne prévoit aucune exception à l'obligation pour la LFP de commercialiser les droits du championnat de Ligue 1 selon une procédure d'appel à candidatures publique et non discriminatoire".

Une action en justice si le lot n°3 n'est pas remis en jeu

Selon Canal+, c'est aussi la loi qui oblige la Ligue à inclure le lot n°3 dans ce nouvel appel d'offres. Le groupe estime qu'il serait "discriminé" par rapport aux autres candidats potentiels pour les droits abandonnés de Mediapro, parce qu'il devrait dans le même temps continuer à payer un prix "artificiellement élevé" pour ses deux matchs actuels. "L'Appel à candidatures initial a été faussé et [...] Canal+ se trouverait gravement désavantagé par rapport à ses concurrents si le Lot 3 n'était pas remis sur le marché", peut-on lire dans le courrier.

Si la LFP ne répond pas favorablement à cette requête, la propriété de Vincent Bolloré prévient qu'elle n'hésitera pas à saisir les "autorités compétentes, en particulier les tribunaux judiciaires et l'Autorité de la concurrence" pour faire valoir ses droits. "Nous insistons donc à nouveau sur la nécessaire tenue d'un appel à candidatures intégrant l'ensemble des lots, seule à même de respecter les exigences légales et réglementaires qui s'imposent", insiste Maxime Saada, désireux de rencontrer Vincent Labrune "au plus vite".

15. tammikuuta 2021 0:26:18 Categories: RMC Sport

ShareButton
ShareButton
ShareButton
  • RSS
Suomi sisu kantaa
NorpaNet Beta 1.1.0.41819 - Firebird 3.0 WI-V6.3.6.33265

TetraSys Oy.

TetraSys Oy.