Paris Match

Il y a 45 ans, Juan Carlos était proclamé roi d'Espagne

logo de Paris Match Paris Match 22/11/2020 23:30:00 Paris Match

Le 22 novembre 1975, Juan Carlos, entouré de son épouse Sofia et de leurs enfants les infantes Elena et Cristina et le prince Felipe, était proclamé roi d'Espagne.

22 novembre 1975. Il y a très exactement 45 ans, Juan Carlos devenait roi d'Espagne. Né le 5 janvier 1938 à Rome où sa famille était en exil, le petit-fils du dernier roi espagnol Alfonso XIII avait été choisi par le général Franco, au détriment de son père le comte de Barcelone, prétendant à la couronne, pour restaurer la monarchie en Espagne.

A relire: L'ancien roi Juan Carlos est en exil au Emirats Arabes Unis

Surnommé «Juanito», le jeune prince, qui avait passé son enfance au Portugal où s'étaient installés ses parents, puis avait été pensionnaire en Suisse, avait découvert l'Espagne à l'âge de 10 ans. Il y était venu seul, le général Franco souhaitant le former, à son idée, à son futur métier de roi. Le «Caudillo» le désigna en 1969 comme son successeur. Juan Carlos avait alors 31 ans, était marié depuis le 14 mai 1962 à la princesse Sophie de Grèce -la fille du roi des Hélènes Paul Ier- et le couple avait déjà ses trois enfants: les princesses Elena et Cristina et le prince Felipe, nés respectivement les 20 décembre 1963, 13 juin 1965 et 30 janvier 1968.

A revoir: Au mariage de Juan Carlos d'Espagne et de Sophie de Grèce

Ce 22 novembre 1975, deux jours après la mort de Franco, Juan Carlos est, comme prévu, proclamé roi lors d'un cérémonial au cours duquel il prête serment de fidélité à la Constitution devant les Cortès et le Conseil du royaume réunis à Madrid. Son épouse est à ses côtés, ses deux filles et son fils -le nouveau prince héritier- aussi, tandis que les tribunes accueillent, parmi les hôtes étrangers, le roi Hussein de Jordanie, le prince Rainier de Monaco et le général chilien Pinochet, a rapporté à l'époque «Le Monde». Dans le discours qu'il a passé la nuit à réécrire, le monarque mentionne «la nécessité de la participation de tous aux grandes décisions et celle du respect de la dignité de la personne», soulignait le quotidien français. Contre toute attente, le nouveau monarque, qui est alors le plus jeune chef d'Etat d'Europe, allait offrir la démocratie à son pays, après 36 ans de dictature.

Sofia rayonnante, Juan Carlos soucieux

«Sofia, épanouie, rayonne de satisfaction, tandis que le roi novice se montre raide, soucieux et éprouvé: ce contraste est flagrant sur la couverture que Paris Match leur consacre. Juan Carlos est préoccupé par l'avenir -tout est encore si certain!- mais son épouse semble avant tout jouir du moment présent, de cette consécration tant espérée», écrit Laurence Debray dans la biographie qu'elle a consacrée à Juan Carlos. Quant aux Espagnols, ils se montrent circonspects. On l'appelle alors «Juan Carlos le Bref», signale-t-elle. Un surnom qui ne lui restera pas. Et pour cause. Lorsque, éclaboussé par plusieurs scandales il abdiquera le 19 juin 2014, au profit de son fils le prince Felipe, Juan Carlos Ier aura régné pas moins de 38 ans 6 mois et 28 jours sur l'Espagne.

couv PM 1973 copie © Fournis par Paris Matchcouv PM 1973 copie
23. marraskuuta 2020 1:30:00 Categories: Paris Match

ShareButton
ShareButton
ShareButton
  • RSS
Suomi sisu kantaa
NorpaNet Beta 1.1.0.41819 - Firebird 3.0 WI-V6.3.6.33265

TetraSys Oy.

TetraSys Oy.