L'Obs

Darmanin veut expulser 231 étrangers en situation irrégulière et fichés pour radicalisation

logo de L'Obs L'Obs 18/10/2020 20:46:59 www.nouvelobs.com
© Copyright 2020, L'Obs

Alors qu'un conseil de défense, présidé par Emmanuel Macron, se réunit dimanche à 18 heures pour évoquer notamment l'état de la menace islamiste, après l'assassinat du professeur Samuel Paty, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, devrait, selon les informations d'Europe 1 et de France Info, demander aux préfets l'expulsion de 231 personnes en situation irrégulière et fichés pour radicalisation à caractère terroriste. Parmi ces 231 étrangers, 180 sont actuellement incarcérés, 51 autres vont être interpellés.

Selon les deux médias, le ministre de l'Intérieur a demandé au gouvernement marocain, lors de son déplacement au Maroc, la semaine dernière de récupérer neuf de ses ressortissants radicalisés en situation irrégulière. Selon Europe 1, le ministre de l'Intérieur a prévu de faire de même dimanche et lundi prochain avec l'Algérie, et la semaine suivante avec la Tunisie.

Cette décision ferait partie des mesures qui vont être prises par le gouvernement après l'attentat terroriste de Conflans-Sainte-Honorine. Selon Europe 1, Gérald Darmanin souhaite remettre en cause le droit d'asile en n'accordant plus de manière quasi-systématique le statut de réfugié aux ressortissants de certains pays. Une mesure réclamée par la droite depuis plusieurs années. L'auteur de l'assassinat de Samuel Paty était un réfugié Tchétchène qui avait obtenu une carte de séjour à 18 ans.

Contrôle des cryptomonnaies


Vidéo: 231 étrangers en situation irrégulière suivis pour radicalisation restent à "expulser" (Darmanin) (AFP)

231 étrangers en situation irrégulière suivis pour radicalisation restent à "expulser" (Darmanin)
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Autre sujet discuté : le financement du terrorisme via les cryptomonnaies. Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire a estimé sur France 3 dimanche qu'il y avait un « vrai problème ». « Vous pouvez aller demander 150 euros dans un bar-tabac, puis 150 euros dans un autre tabac et au bout du compte récolter une somme importante, 1 500 euros, qu'une association islamiste ou un combattant situé à l'étranger pourra retirer en liquide à l'étranger sans aucune trace », a-t-il illustré souhaitant un renforcement du « contrôle des fonds financiers ».

Mi-septembre, Paris, Berlin, Rome, Madrid et La Haye avaient exigé des règles très strictes pour le déploiement de cryptomonnaies, telles la Libra de Facebook, sur le sol européen.

« Stratégie de riposte encore plus ferme, plus rapide et plus efficace »

Le Premier ministre Jean Castex a indiqué travailler à « une stratégie de riposte encore plus ferme, plus rapide et plus efficace quand un enseignant subit des menaces », dans un entretien au JDD. Il a réuni samedi les ministres de l'Intérieur, de l'Éducation nationale et de la Justice « pour déterminer une stratégie de riposte encore plus ferme, plus rapide et plus efficace quand un enseignant subit des menaces, même insidieuses ». Le gouvernement travaille « étroitement avec l'ensemble de la communauté éducative pour aboutir au plus vite à des actes concrets », a-t-il dit. « Nous devons renforcer la détection de tous les signaux faibles qui sont autant d'alertes d'une dérive possible vers la radicalisation et la violence terroriste », a-t-il ajouté.

Interrogé sur le projet de loi sur le séparatisme qui doit être présenté en décembre au Conseil des ministres, Jean Castex a indiqué qu'il « n'excluait pas » de le compléter.

18. lokakuuta 2020 23:46:59 Categories: L'Obs

ShareButton
ShareButton
ShareButton
  • RSS
Suomi sisu kantaa
NorpaNet Beta 1.1.0.41819 - Firebird 3.0 WI-V6.3.6.33265

TetraSys Oy.

TetraSys Oy.