Liberation

Les profs qui ont accueilli les enfants de soignants vont-ils recevoir une prime ?

logo de Liberation Liberation 21/05/2020 11:05:19 Emma Donada
Dans une classe sur l'île de Groix, le 12 mai. © LOIC VENANCEDans une classe sur l'île de Groix, le 12 mai.

Le ministère de l'Education nationale a présenté mardi un barème aux organisations syndicales. L'objectif est de verser une gratification à 65 000 agents particulièrement impliqués pendant le confinement.

Question posée le 18/05/2020

Bonjour,

Le gouvernement a publié la semaine dernière un décret encadrant le versement d'une prime plafonnée à 1000 euros pour les «agents civils et militaires de la fonction publique de l'Etat et de la fonction publique territoriale» particulièrement impliqués pendant la crise du Covid-19. Pour les enseignants, la décision revient au ministère de l'Education nationale. Ce dernier a rencontré les organisations syndicales mardi 19 mai, dans le but de présenter les premières conditions de ce versement.

La prime concernera en grande majorité les professeurs qui ont accueilli des enfants de soignants pendant le confinement, même si d'autres catégories comme les médecins scolaires, les infirmiers ou les personnels dans les rectorats, devraient aussi en profiter. En tout, 65 000 agents devraient en bénéficier d'ici la fin de l'été, estime le ministère, contacté par Checknews.

Le montant de la prime dépendra du nombre de jours durant lesquels un investissement particulier a eu lieu, avec un seuil à partir de 4 jours.

«Pour les professeurs qui ont travaillé plus de 4 jours, c'est 330 euros, puis de 10 à 15 jours et demi, 660 euros, puis 1000 euros à partir de seize jours», explique Régis Metzger, cosecrétaire du Snuipp-FSU (le syndicat majoritaire dans le primaire). Du coup, le syndicaliste craint «un sentiment d'injustice, car dans certains départements, des collègues se sont organisés en rotation». Ce qui entraînerait une réduction du montant de la prime pour ces derniers. Par ailleurs, Régis Metzger s'interroge sur la précision avec laquelle le comptage des journées travaillées pourra être mené dans les académies. Les propositions des syndicats sont attendues d'ici une semaine.

Ecoutez le podcast hebdo des coulisses de CheckNews. Cette semaine :

Le gouvernement avait prévu d'interdire les réunions privées de plus de dix personnes, après le déconfinement. Mais cette mesure ne figure finalement pas dans le décret publié le mardi 12 mai. Emma Donada cherche à comprendre ce qu'il s'est passé.

21. toukokuuta 2020 14:05:19 Categories: Ilta Sanoma Liberation Ulkomaat

ShareButton
ShareButton
ShareButton
  • RSS
Suomi sisu kantaa
NorpaNet Beta 1.1.0.41819 - Firebird 3.0 WI-V6.3.6.33265

TetraSys Oy.

TetraSys Oy.