Le Figaro

Trump cible 200 milliards d'importations chinoises

logo de Le Figaro Le Figaro 16/09/2018 18:30:00 Pierre-Yves Dugua

La Maison-Blanche fait savoir que l'imposition de droits de douane supplémentaires de l'ordre de 10 % sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises est imminente.

figarofr: Donald Trump, le 11 septembre dernier. © Leah Millis/REUTERSDonald Trump, le 11 septembre dernier.

Washington

S'il est une constante dans la méthode de Donald Trump, c'est la volonté de paraître en position de force au début d'une négociation. Avant l'arrivée d'une délégation de hauts dirigeants gouvernementaux chinois à Washington, prévue le 27 septembre, la Maison-Blanche fait savoir que l'imposition de droits de douane supplémentaires de l'ordre de 10 % sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises est imminente. La décision est censée contraindre la Chine à ouvrir ses marchés, réduire son surplus commercial massif avec les États-Unis et respecter la propriété intellectuelle des entreprises étrangères.

Au risque d'offenser ses hôtes chinois et de faire échouer les efforts de son secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, pour relancer les négociations, le président des États-Unis défie aussi les marchés financiers et les milieux d'affaires. Ces derniers jugent l'approche protectionniste dangereuse, contre-productive et contraire aux intérêts des consommateurs.

Risque de guerre commerciale

En pleine campagne pour les législatives de début novembre, Donald Trump tient à durcir sa position à l'égard de la Chine, déjà frappée en juillet de droits de douane portant sur 50 milliards de dollars d'importations. Le président est convaincu qu'à ce jour, les marchés lui ont donné raison en pénalisant bien plus les valeurs et la monnaie chinoises que le dollar et les titres américains, à mesure que le risque de guerre commerciale ouverte augmente.

Pour autant, les protestations des entreprises américaines importatrices de produits, pièces détachées et composants chinois, ont semble-t-il convaincu la Maison-Blanche de limiter ces nouveaux droits de douane à 10 % au lieu de 25 %. De nombreux produits électroniques, mais aussi des meubles, des pneus, des bicyclettes, tous populaires auprès des consommateurs, semblent visés par ce nouveau round de sanctions.



«Enquête russe» : l'ancien conseiller de Trump Paul Manafort plaide coupable et coopère

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE


Chaque semaine, ne manquez pas le meilleur de l'info!


16. syyskuuta 2018 21:30:00 Categories: Le Figaro Länsiväylä Ruoka

ShareButton
ShareButton
ShareButton
  • RSS
Suomi sisu kantaa
NorpaNet Alpha 1.0.44.37810 - Firebird 3.0 WI-V6.3.4.32939

TetraSys Oy.

TetraSys Oy.