Sofoot

Doublé national pour le Bayern !

logo de Sofoot Sofoot 26/05/2019 0:57:00 Par Florian Cadu
© Fournis par MoneyTag

Face à un Leipzig déterminé mais qui n'a pas su saisir sa chance, le Bayern Munich s'est imposé assez logiquement suite à un doublé de l'inévitable Lewandowski et un but du talentueux Coman pour remporter la Coupe d'Allemagne après la Bundesliga. Le champion du pays clôture donc sa saison sur un doublé national, et sur des adieux à sa doublette Robben-Ribéry.

Leipzig 0-3 Bayern

Buts : Lewandowski (29e et 85e) et Coman (78e)

Et dire que certains voulaient le voir partir au bout de quelques mois seulement passés sur le banc des Bavarois... Au final, Kovac a tenu bon malgré un début d'exercice plus que compliqué et peut partir en vacances fier de lui avec le sentiment du devoir accompli. En faisant le bilan de sa saison 2018-2019, personne ne pourra en effet enlever le doublé national à l'entraîneur.

Car après avoir glané la Bundesliga au nez et à la barbe du Borussia Dortmund, son équipe a triomphé en Coupe d'Allemagne ce samedi soir au détriment de Leipzig suite à une victoire difficile à concrétiser mais logique. Le Bayern Munich n'a pas pris de but grâce notamment à un grand Neuer, Lewandowski a en inscrit deux (un au coeur de la première mi-temps, un autre sur la fin), Coman a éteint le suspense d'un superbe enchaînement, Robben et Ribéry ont fait leurs adieux sur un nouveau titre... Le week-end s'approche donc de la perfection, pour le champion d'Allemagne.

Le sauvetage de Neuer, l'intransigeance de Lewandowski

Un bon gros quart d'heure, et une alerte sur sa barre transversale. Voilà ce qu'il faut au Bayern Munich pour véritablement rentrer dans sa finale, face à un Leipzig dominateur dans un premier temps (malgré une première frappe signée Gnabry) et très proche de trouver l'ouverture du score par la tête de Poulsen. Mais de retour dans ses cages, Neuer sort une parade exceptionnelle. Dès lors, une question se pose : la chance de l'outsider serait-elle d'ores et déjà passée ?

La deuxième partie du premier acte répond oui. Car une fois en jambes, les Bavarois ne loupent de leur côté pas l'occasion pour balancer la sphère au fond. À la demi-heure de jeu, Lewandowski marque sur un centre d'Alaba d'un coup de casque à reculons pour conclure une sublime action collective. Et le champion d'Allemagne ne ralentit pas la cadence : à deux reprises, il est à deux doigts de breaker. Mais Lewandowski, Hummels ou Coman laissent un peu de place au suspense. Fermeture des rideaux, qui rouvrent un quart d'heure plus tard.

Les adieux réussis de Robbery, l'héritage pour Coman

Dès le retour des vestiaires, Neuer se remet en évidence. Devant Forsberg cette fois, bien lancé par un Konaté des grands soirs. Preuve que les possibilités d'égalisation en faveur de Leipzig existent. Encore faut-il ne pas se laisser distancer par le Bayern, qui se fait régulièrement dangereux. Le couloir gauche animé par le binôme Alaba-Coman fonctionne particulièrement bien et une de leurs combinaisons manque de profiter à Gnabry, quand Lewandowski économise trop sa puissance pour espérer mieux qu'une simple frappe cadrée. Alcantara et Müller n'ont pas davantage de réussite.

À l'autre bout de la pelouse, Werner croit enfin avoir battu Neuer... mais le gardien est suppléé par Süle, qui comme tout le monde ne sait pas si la tentative est cadrée. Gulácsi, lui, n'a pas trop à s'employer puisque Lewandowski et consorts ont du mal à trouver le cadre. Reste que le jeu devient plus haché, ce qui favorise celui qui est devant au score. Viennent alors les entrées conjuguées de Robben et Ribéry, pour la dernière de la doublette sour la maillot bavarois. Des adieux qui se déroulent dans la joie et dans la fête, Munich soulevant la coupe d'Allemagne après un deuxième superbe but de Coman (feinte de volée, enchaînement contrôle-tir puissant du gauche) et un autre de Lewandowski (sur un super boulot de Kimmich). Tout ça Pour accrocher un doublé national, devant lequel les dirigeants auraient signé des deux mains en début de saison. Applaudissements, et pour tout le monde.

Leipzig (4-3-1-2) : Gulácsi - Klostermann, Konaté (Haidara, 82e), Orban (Upamecano, 70e), Halstenberg - Forsberg, Kampl, Adams (Laimer, 65e) - Sabitzer - Werner, Poulsen. Entraîneur : Rangnick.

Bayern Munich (4-2-3-1) : Neuer - Kimmich, Süle, Hummels, Alaba - Martínez (Tolisso, 66e), Alcantara - Gnabry (Robben, 73e), Müller, Coman (Ribéry, 87e) - Lewandowski. Entraîneur : Kovac.

26. toukokuuta 2019 3:57:00 Categories: Manchester Evening News Sofoot

ShareButton
ShareButton
ShareButton
  • RSS
Suomi sisu kantaa
NorpaNet Beta 1.1.0.41819 - Firebird 3.0 WI-V6.3.4.32939

TetraSys Oy.

TetraSys Oy.