leJDD

Aides sociales : en montrant les coulisses de son discours, Macron fâche la gauche

logo de leJDD leJDD 13/06/2018 12:00:00 Anne-Charlotte Dusseaulx

Dans une vidéo tweetée mardi soir, Emmanuel Macron déclare que l'État "met un pognon de dingue dans les minima sociaux" et que cela ne fonctionne pas. Une phrase qui n'a pas manqué de faire réagir.

Dans une vidéo tweetée mardi soir, Emmanuel Macron déclare que l'Etat "met un pognon de dingue dans les minima sociaux" et que cela ne fonctionne pas. Une phrase qui n'a pas manqué de faire réagir. © Capture d'écranDans une vidéo tweetée mardi soir, Emmanuel Macron déclare que l'Etat "met un pognon de dingue dans les minima sociaux" et que cela ne fonctionne pas. Une phrase qui n'a pas manqué de faire réagir.

Emmanuel Macron devait bien se douter que ses propos feraient réagir. Cela n'a pas manqué. Mardi soir, dans une vidéo tweetée par sa directrice de la communication Sibeth Ndiaye, on voit le Président peaufiner le discours qu'il doit prononcer mercredi devant la Mutualité française et résumer sa philosophie. "On met un pognon de dingue dans les minima sociaux et les gens ne s'en sortent pas. Les gens qui naissent pauvres restent pauvres", s'enflamme Emmanuel Macron. "Je vais faire un constat qui est de dire : on met trop de pognon, on déresponsabilise et on est dans le curatif", explique-t-il.

"Il faut prévenir la pauvreté et responsabiliser les gens pour qu'ils sortent de la pauvreté. Et sur la santé c'est pareil. Tout le système de soins que je veux repenser, c'est aller vers plus de prévention pour responsabiliser, y compris les acteurs de soins", ajoute le chef de l'État, qui répète son discours en faisant semblant de s'adresser aux mutualistes.

La gauche détourne les propos de Macron

A quelques heures de ce discours, qui se tiendra à Montpellier à l'occasion du 42e congrès de la Mutualité française, Emmanuel Macron a donc relancé le débat ne manquant pas de faire réagir. Notamment à gauche.

Quelques voix se sont aussi faites entendre à droite :

Invité de RTL, Bruno Le Maire a parlé d'un "langage de réunion de travail où on se dit les choses". "Mais sur le fond, je pense qu'il a raison. On met beaucoup d'argent dans notre politique sociale, et tant mieux parce que je pense que c'est ce qui fait justement le contrat social français. Mais il faut que cet argent soit bien employé", estime le ministre de l'Économie, pour qui "on n'a pas les résultats qu'on serait en droit d'attendre" aujourd'hui.

Mercredi, Emmanuel Macron prononcera un "discours stratégique" : il veut "redonner de la cohérence" à son approche sociale, selon l'Élysée, après le début de cacophonie dans son gouvernement sur une réforme des aides sociales. Les maîtres-mots devraient être l'"efficacité" des aides et la "responsabilité" des aidés.

13. kesäkuuta 2018 15:00:00 Categories: leJDD

ShareButton
ShareButton
ShareButton
  • RSS
Suomi sisu kantaa
NorpaNet Alpha 1.0.44.37810 - Firebird 3.0 WI-V6.3.4.32939

TetraSys Oy.

TetraSys Oy.